La mission Apollo 6
 

4 Avril 1968 (Mission inhabitée)

Tout de suite après le décollage, le premier étage pose problème : oscillation et vibration dépassant les seuils fixés sont enregistrées dans le module de commande.
Pour ne pas être en reste, tout de suite après l'allumage du 2ème étage, 2 des 5 moteurs J-2 s'arrêtent. Les trois autres moteurs doivent donc brûler plus longtemps pour compenser la perte de puissance.
Le second étage n'arrive pas à atteindre l'altitude et la vitesse désirées, par manque de carburant. Pour atteindre la vitesse nécessaire, le troisième étage S-IVB devra aussi brûler plus longtemps.
Après deux orbites terrestres, les contrôleurs au sol tentent de rallumer le moteur S-IVB, mais le troisième étage refuse de répondre. Ils décident alors de séparer l'étage inutile du vaisseau Apollo et d'allumer le moteur du module de service pendant plus de 7 minutes afin de simuler une injection translunaire.

Puis après avoir atteint une altitude suffisante, le moteur du module de service est à nouveau rallumé pour simuler le retour d'un vaisseau spatial en provenance de la Lune.
Le module de commande est repris à bord du USS Okinawa après 10 heures de mission.
La NASA annonce officiellement que les données enregistrées sur Apollo 6 indiquent que le vaisseau spatial a bien fait son travail, mais dans la réalité les dirigeants concluent en privé que ce vol n'a pas été un succès. Il va leur falloir maintenant résoudre les problèmes d'oscillation au décollage et de coupures intempestives et non expliquées des moteurs des second et troisième étage.


Pour toute question sur les missions Apollo :
Programme.Apollo@wanadoo.fr
Forum du programme Apollo


 
Haut de Page
Accueil