La mission Apollo 8
 

Anecdotes d'Apollo 8
Logo Apollo 8

Un magnifique Clair de Terre
Un magnifique Clair de Terre !


Petite histoire sur cette photo.

21 Décembre 1968

La tentative spatiale la plus passionnante à ce jour (et sans conteste la plus dangereuse) a commencé avec l'envol d' "Apollo VIII", à bord duquel se trouvent les astronautes Frank Borman, James A. Lovell et William Anders. C'est le premier équipage humain à être envoyé dans l'espace à l'aide de la gigantesque Saturn V. Le lancement ainsi que les différentes phases de séparation se déroulent parfaitement, le troisième étage (S-IVB) atteignant une orbite terrestre d'attente comprise entre 190 et 183 kms d'altitude. Après vérification de tous les systèmes, le moteur du troisième étage est rallumé pendant 5 minutes et 9 secondes pour placer le vaisseau sur une trajectoire lunaire. La séparation avec le S-IVB est réalisée 3 heures 20 minutes après le lancement. Deux corrections de trajectoires minimes sont effectuées respectivement à 11 et 61 heures de mission. La manoeuvre d'insertion lunaire quant à elle commence le 24 décembre par l'allumage du moteur du module de service pendant 4 minutes et 15 secondes pour freiner le vaisseau et le placer en orbite lunaire (ce qui fit dire plus tard à Lovell que ce furent les 4 minutes les plus longues de sa vie). Tout se passe bien et c'est ainsi que Borman, Lovell et Anders deviennent les premiers hommes à pouvoir observer la face cachée de la Lune. Pendant leurs révolutions, les astronautes prendront de nombreuses photos de la Lune et de la Terre et feront des repérages pour les futures missions d'alunissage. Un peu plus tard, l'équipage offrira une retransmission télévisée aux habitants de la Terre (il sera estimé que près d'un milliard de femmes et d'hommes, dans 64 pays, a suivi cette retransmission, soit à la télé, soit à la radio) et conclura par la lecture de dix versets de la Genèse, assortie d'un joyeux Noël à tous ceux qui habitent sur "cette bonne vieille Terre". Le 25 décembre, après 10 révolutions, le moteur du module de service est rallumé pendant un peu plus de trois minutes pour permettre au vaisseau de quitter l'orbite lunaire et prendre une trajectoire de retour. Le module de commande retrouvera la surface terrestre le 27, en amerrissant entre les îles Hawaii et Samoa.

Le succès est total pour la NASA. Plus que jamais, ses dirigeants pensent sérieusement que l'objectif fixé par Kennedy (un homme sur la Lune avant la fin de la décennie) est en passe de pouvoir être atteint.


Pour toute question sur les missions Apollo :
Programme.Apollo@wanadoo.fr
Forum du programme Apollo


 
Haut de Page
Accueil