La mission Apollo 13
 

Anecdotes d'Apollo 13

Logo Apollo 13
On respire à Houston
On respire à Houston !!!
L'amerrissage
L'amerrissage
Amaigris et fatigués mais en vie
Amaigris et fatigués mais en vie

17 Avril 1970

Lancés le 11 avril 1970, les 3 rescapés de la mission "Apollo XIII" ont amerri sains et saufs dans l'Océan Pacifique. C'est la fin d'un terrible suspens qui a transformé l'échec d'une mission scientifique en un exploit humain. C'était pourtant un vol "de routine" (qui n'intéressait même plus les médias) pour les trois astronautes américains J. Lovell, Fred W. Haise et John L. Swigert. Mais l'explosion soudaine d'un réservoir d'oxygène le 13 avril à près de 300.000 kms de la Terre a transformé leur voyage en cauchemar, obligeant les trois hommes à se réfugier dans le LEM "Aquarius" qui va devenir, en quelque sorte, leur canot de sauvetage.
Commençait alors un périlleux retour qui a tenu le Monde entier en haleine : après avoir allumé le moteur de descente du LM pour reprendre une trajectoire de retour libre (c'est à dire, au cas présent, faire le tour de la Lune et profiter de l'impulsion pour revenir), l'équipage doit mettre en oeuvre un plan de rationnement drastique de l'électricité et de l'eau (cf. ci-dessous le problème des consommables), car le LM n'est pas prévu, théoriquement, pour subvenir aux besoins de trois hommes pendant quatre jours. La moindre défaillance du vaisseau ou la moindre erreur des techniciens du centre spatial de Houston pouvait se révéler fatale.

Après de nombreuses péripéties, le plus fantastique sauvetage de l'histoire s'est heureusement bien terminé. La capsule amerrit sans encombre dans l'Océan Pacifique, près des îles Samoa le 17 avril à 13 h 07 (heure de la côte Est des Etats-Unis).
On déterminera que l'explosion a été la conséquence d'une suite d'événements provoquant l'inflammation de l'isolant d'un fil électrique dans l'un des réservoirs d'oxygène liquide du CSM (le numéro 2, cf. ci-dessous les causes de l'explosion). Cette inflammation a eu lieu alors qu'un ventilateur auquel le fil était connecté se mettait en route pour agiter l'oxygène liquide à l'intérieur du réservoir.

Le terme "d'échec réussi" fait son apparition : échec de la mission lunaire (d'un coût de 375 millions de dollars), réussite car l'équipage a pu être récupéré sain et sauf.

Le président Nixon a déclaré que cet accident ne provoquerait pas de suspension du programme spatial américain. Néanmoins, il faudra attendre plus de huit mois pour que la NASA se décide à renvoyer une mission lunaire, après avoir tiré les leçons de la défaillance survenue.

Chronologie de la mission Apollo 13 
Les causes de l'explosion
Le problème des "consommables" sur Apollo 13
Quid de la plaque qui aurait du être laissée sur la Lune ?


Pour toute question sur les missions Apollo :
Programme.Apollo@wanadoo.fr
Forum du programme Apollo


 
Haut de Page
Accueil