La mision Apollo 14
 

Anecdotes d'Apollo 14

logo Apollo 14

Shepard au pied du LM "Antares"

31 Janvier 1971

Après l'échec subi par la mission "Apollo XIII", la NASA vient de renouer avec le succès.
Apollo 14 (AS-509) décolle à 16 h 03 après un report de 40 minutes en raison de mauvaises conditions météo (le souvenir du lancement d'Apollo 12 en plein orage est encore frais dans les mémoires) avec, à son bord, les astronautes Alan B. Shepard, Edgar D. Mitchell et Stuart A. Roosa. L'insertion en orbite terrestre ainsi que l'injection translunaire se déroulent parfaitement bien. Toutefois, l'arrimage du CSM ("Kitty Hawk") avec le LM ("Antares") pose problème, obligeant le pilote du module de commande (Roosa) à s'y reprendre à six fois (et de façon assez violente) pour capturer Antares. Ni l'équipage ni le personnel à terre ne trouveront d'explications à ce problème, mais comme il n'existe aucun signe ou indication laissant à penser qu'un système est défaillant, Houston décide de poursuivre la mission. Apollo 14 entre en orbite lunaire le 4 février à 01 h 55 du matin. Antares alunit près du cratère Fra Mauro le 5 février à 16 h 17, à environ 15 mètres du point prévu. Shepard et Mitchell ont effectué deux longues "promenades lunaires", respectivement de 4 heures 24 minutes et 4 heures et 48 minutes. Outre le déploiement des instruments scientifiques, plus de 40 kgs d'échantillons lunaires ont été collecté. Les deux hommes avaient pour la première fois à leur disposition un petit véhicule, à bord duquel ils ont pu transporter ces échantillons ainsi que les outils et instruments dont ils avaient besoin : le MET (Mobile Equipment Transporter, sorte de brouette que les astronautes avaient baptisé du sobriquet peu élégant de "pousse-pousse lunaire" ; cet engin ne donna d'ailleurs pas satisfaction). Après neuf jours de mission, la capsule amerrit sans problème dans le Pacifique, le 9 février à 16 h 05. Comme les hommes d'Apollo 11 et 12 qui les avaient précédé, l'équipage restera en quarantaine, ce jusqu'au 26 février. Toutefois, après cette mission, les scientifiques de la NASA décideront qu'une mise en quarantaine des astronautes de retour de la lune n'est plus nécessaire.

La plaque laissée par l'équipage sur la Lune


Pour toute question sur les missions Apollo :
Programme.Apollo@wanadoo.fr
Forum du programme Apollo


 
Haut de Page
Accueil