La mission Apollo 15
 

Anecdotes d'Apollo 15

Photothèque

Logo apollo 15
Photo souvenir des Monts Apennins
Photo souvenir des Monts Apennins

26 juillet 1971

Apollo 15 (AS-510) est lancé à 9 h 34 du matin avec à bord les astronautes David Scott, Alfred Worden et James Irwin. Le voyage jusqu'à la Lune se passe sans encombre. Le 30 juillet à 16 h 16 , le LM (Falcon) alunit dans la région Hadley-Apennins, à 600 mètres du point initialement prévu. Pour les trois sorties extravéhiculaires programmées, Scott et Irwin disposent d'un nouveau moyen de déplacement : le LRV ("Lunar Roving Véhicle"), sorte de jeep lunaire, d'un poids à vide de 207 kgs, d'une largeur de 1,8 mètres et d'une longueur de 3 mètres, capable de parcourir environ 65 kilomètres sur le sol lunaire grâce à deux batteries de 36 volts chacune. Le poids en ordre de marche est de 360 kgs environ ; chacune des quatre roues du LRV est mue par un moteur électrique indépendant. A leur première sortie, les roues motrices avant refuseront toutefois de fonctionner, mais inexplicablement tout rentrera dans l'ordre pour les deuxième et troisième "ballades". La collecte d'échantillons lunaires s'avérera fructueuse puisque les deux hommes auront la chance de découvrir une roche provenant du manteau originaire de la Lune (répertoriée sous le numéro 15415, mais qui deviendra mondialement célèbre sous le nom de "roche de la Genèse"). Les trois sorties dureront au total 18 heures et 18 minutes pendant lesquelles Scott et Irwin s'éloigneront de plus de cinq kilomètres (à vol d'oiseau) du LM. Pendant ce temps, leur collègue Worden effectuera 34 révolutions lunaires à bord du CSM (Endeavour). Des images de bonne qualité ont pu être retransmises en couleur par la télévision sur Terre, notamment au moyen d'une caméra embarquée à bord de la jeep. L'envol des astronautes de la Lune a également été filmé (pour la première fois) par cette même caméra laissée derrière eux. Le retour d'Apollo 15 s'effectue le 7 août à 16 h 47, à 530 kilomètres des îles Hawaï. Un des trois parachutes (destinés à freiner la capsule jusqu'à l'amerrissage) se met en torche mais le plongeon dans l'Océan Pacifique ainsi que la récupération se passeront sans problème.

La plaque laissée par l'équipage sur la Lune


Pour toute question sur les missions Apollo :
Programme.Apollo@wanadoo.fr
Forum du programme Apollo


 
Haut de Page
Accueil